S'opposer à la rage de tuer et de détruire.

Cliquez pour agrandir

Paul Watson et son équipage (Sea Shephred) ont sauvé 528 baleines lors de leur dernière campagne en mer australe.

 

528 baleines sur un total de 1035. Il s'agit en effet de l'objectif que s'était fixé la flotte baleinière japonaise en venant une nouvelle fois chasser dans les eaux glaciales sanctuarisées de l'Antarctique (sans compter le quota que la Norvège s'octroie illégalement chaque année !).
528 baleines. C'est peu et énorme à la fois. Surtout pour celles qui sont toujours vivantes.
A l'inverse, c'est un manque à gagner de quelques 132 millions de dollars pour les tueurs des océans.
Et ils n'ont même pas couvert les frais engagés. Pour cela, il fallait en massacrer 700 au minimum.
Voilà le nerf de la guerre, l'argent, le pognon, le flouse, qui pour certains valent le massacre de ces magnifiques et paisibles mammifères marins. Ce ne sera qu'en les attaquant là où ca fait mal, c'est à dire au porte monnaie, que cette chasse totalement illégale cessera.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 

Bonjour.

Nous sommes actuellement en train de refaire notre site internet.

Rendez vous sur notre page facebook :

https://www.facebook.com/Vicky-association-daide-aux-animaux-174419199261697/?ref=ts&fref=ts

Merci pour votre compréhension.