Les « amoureux de la nature » montrent leur véritable visage !

Photo : La Dépêche du Midi

Dimanche 7 février dans un bois isolé, entre Castelsarrasin et Saint-Nicolas-de-la-Grave, dans le Tarn-et-Garonne. Un chasseur sort ce chien du coffre de son véhicule, le traîne jusqu'à un tronc d'arbre coupé et l'attache.
Coup de feu. L'animal a été abattu d'une balle dans la tête. Tout ceci a été rapporté par un promeneur, témoin de la scène. Complètement remué, il a alerté les gendarmes, quelques associations de protection animale, un refuge. L'autopsie a révélé que les projectiles étaient bien ceux d'un fusil de chasse (calibre 12, plomb 6, pour la chasse aux faisans).
Acte isolé ? Un faux amoureux de la nature et des animaux ? Que nenni ! Un chien devenu inutile, la fin de la saison de chasse approchant, on élimine un objet encombrant. C'est une pratique courante chez nos amis « protecteurs de la nature et du gibier ». De cela, beaucoup de vétérinaires pourrons vous le confirmer. C'est soit une balle dans la tête soit l'abandon. Les refuges sont plein à craquer de chiens de chasse devenus inutils car trop vieux, pas assez bons chasseurs...

Par contre, il est rare qu'un journal passe cette information qui est plutôt « ignorée » par les fédérations de chasse et les médias. Voici le lien direct vers l'article de La Depeche.

 

 

Bonjour.

Nous sommes actuellement en train de refaire notre site internet.

Rendez vous sur notre page facebook :

https://www.facebook.com/Vicky-association-daide-aux-animaux-174419199261697/?ref=ts&fref=ts

Merci pour votre compréhension.