Encore un acte isolé d'un "défenseur de la nature"...

Photo : le Courrier Picard

Cette fois ci, cet "amoureux de la nature et des animaux" n'a même pas eu la "décence" de tuer son chien d'un coup de fusil.
Il a préféré le faire souffrir, lui faire subir une longue agonie. Aaaaaah amour de la nature et des animaux, quand tu nous tiens... !

Les faits se déroulent dans le département de la Somme (80), en Picardie.

Nous apprenons le 24 février 2010 dans la presse locale (Journal d'Abbeville et Courrier Picard) un cas de maltraitance et de torture des plus horribles.

Un chien a été enfermé 3 ans, dans un appentis, sans lumière, recevant des morceaux de nourriture et de l'eau de temps en temps. Il est mort, et ces 3 ans années d'horreur, c'était sa punition pour ne "pas avoir de nez". Son tortionnaire est un chasseur sexagénaire.
La dernière nuit de son agonie, ce chien a tellement hurlé que cela a alerté les voisins, d'ou la découverte, le lendemain, du corps. La serrure de l'appentis était couverte de rouille, jamais ce chien n'est sorti de ce mouroir.

La SPA locale a déposé plainte.

Nous avons besoin de vous, de votre mobilisation.
La médiatisation, et nous l'espérons l'appui des grandes fondations peuvent favoriser une peine plus conséquente, voire exemplaire.

Montrez votre indignation et votre soutien en signant cette pétition.

D'avance merci pour ce petit martyr...

Article Journal d'Abbeville du 24 février 2010

Article Courrier Picard du 25 février 2010

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 

Bonjour.

Nous sommes actuellement en train de refaire notre site internet.

Rendez vous sur notre page facebook :

https://www.facebook.com/Vicky-association-daide-aux-animaux-174419199261697/?ref=ts&fref=ts

Merci pour votre compréhension.
 

×